Atelier "Réussir vos entretiens de recrutement"

RECRUTEMENT ET DEMANDE DES BULLETINS DE PAIE : DE QUEL DROIT ?


Un recruteur s'est octroyé le droit de me demander de lui donner mes derniers bulletins de paie. De quel droits ?



Sous prétexte de marché tendu, on a le droit à tout.



Bien sûr ma réponse a été négative car c'est un document personnel.



Quel est le cadre juridique de cette demande et comment y répondre ?


NATHALIE_703812813

Le  23-07-2013 à 14:11

Les réponses à ce sujet


Bonjour Nathalie,



Olivier Warrot, auteur du livre "Sachez vous vendre" préconise de dire oui au recruteur et de repousser au maximum l'envoi de ces documents de façon à lui éviter d'avoir trop de "billes".



En façade, il conseille cependant d'être des plus avenants pour rester en bons termes avec son interlocuteur.



Il s'agit là d'un exercice de négociation. 



Après, j'ai l'impression que la demande du recruteur vous a réellement touché. Laquelle de vos valeurs a été heurtée Nathalie ?



Jeff Carlotti



Auteur du site Ma carrière en main


Jean-François_716947442

Le  27-07-2018 à 13:10



Citation de Philippe_700778649





Bonsoir Nathalie... Mauvaise réponse... Votre réponse négative sous-entend que vous vous êtes énormément surévaluée par rapport à votre dernier emploi... Vous êtes face à un recruteur qui se veut prudent face à des candidats potentiellement gourmands (qui tente des gap importants)... Il y en a, hélas... C'est donc à vous de savoir le rassurer... Sa conception des choses, j'imagine, prendre en compte votre niveau de carrière et évaluer votre sincérité... C'est un peu radical comme façon de procéder, j'avoue, mais c'est un très bon critère de sélection... Il est dans son droit... En outre, ne le jugez pas trop vite, il se peut aussi que cette démarche vous soit favorable... Vous êtes chef d'entreprise, entre deux candidats très intéressants mais aussi potentiellement gourmands : vous hésitez vraiment, lequel choisissez-vous ?



Je trouve cette réponse inapte ! Quand un recruteur essaie de faire une meilleure affaire que vous... c'est compliqué ! Car c'est cela dont il est question ici n'est-ce pas ? Le recruteur a peur que vous fassiez une bonne affaire sur son dos (par rapport à votre salaire précédent). Il se manifeste donc de façon à vous couper la route. En faisant ainsi, il entre en rapport de force avec vous... ce qui n'est pas une bonne façon de traiter un candidat.



Tout ceci ne rime à rien. Il existe des bâremes. Il peut consulter des études et l'excellent simulateur de l'Apec, par exemple ;) afin de déterminer le salaire que le recruteur souhaite donner. Dans un recrutement, la notion de progression salariale n'est pas centrale. Heureusement la majorité des employeurs ne fonctionnent pas ainsi.



Quand un partenariat de travail commence comme ça, il faut se poser des questions. Il faut imaginer ce que ce sera de négocier pour avoir une augmentation ultérieure par exemple ! La personne en question a eu raison de fuir...


 Et pour répondre à Philippe, un employeur a tout intérêt à choisir un candidat "gourmand", de mon point de vue ! Les candidats gourmands comme vous dites, sont généralment les plus ambitieux. Et l'ambition, c'est important pour un chef d'entreprise. De plus, on ne départage pas 2 candidats gourmands en leur demandant leur dernière fiche de salaire. Il y a mille façons de les départager sur les compétences...

Diane_710254303

Le  13-02-2017 à 15:07



Citation de Philippe_700778649




 




Bonsoir Nathalie... Mauvaise réponse... Votre réponse négative sous-entend que vous vous êtes énormément surévaluée par rapport à votre dernier emploi... Vous êtes face à un recruteur qui se veut prudent face à des candidats potentiellement gourmands (qui tente des gap importants)... Il y en a, hélas... C'est donc à vous de savoir le rassurer... Sa conception des choses, j'imagine, prendre en compte votre niveau de carrière et évaluer votre sincérité... C'est un peu radical comme façon de procéder, j'avoue, mais c'est un très bon critère de sélection... Il est dans son droit... En outre, ne le jugez pas trop vite, il se peut aussi que cette démarche vous soit favorable... Vous êtes chef d'entreprise, entre deux candidats très intéressants mais aussi potentiellement gourmands : vous hésitez vraiment, lequel choisissez-vous ?




Bonjour, je comprends tout à fait ce sentiment d'intrusion, et on peut se demander parfois ce que le recruteur va bien pouvoir faire avec notre bulletin car... 



Effectivement rien n'interdit qu'on vous demande des bulletins de paie, tout comme rien ne vous interdit d'argumenter, lors d'un éventuel entretien, les raisons pour lesquelles vos prétentions salariales seraient x10, x20, x200....ou %10 (bon c'est assez rare..) par rapport à votre ancien salaire.



Maintenant je pose une question ouverte : si j'étais un expert en recrutement, ne devrais-je pas maitriser au mieux le prix du marché et ainsi connaitre parfaitement les grilles de salaire? Un candidat qui sortirait de ces grilles (qu'il s'estime soit au-dessous ou au-dessus) serait à mon sens une personne qui manque un peu d'investissement personnel, de curiosité, de cohérence...après, tout dépend du poste pour lequel il postule...



Philippe, je ne voudrais pas que vous ayiez l'impression que je défende Nathalie, mais peut être que cette dernière, lors de son dernier emploi, elle était "contrainte" de l'accepter pour différentes raisons que nous ne connaissons pas et qui ne correspond en rien au réel salaire qu'elle devrait normalement percevoir ? Aussi vient s'ajouter des aléas...par exemple le lieu travail...un salaire qu'on perçoit dans la Creuze ne pourrait être maintenu pour un même poste sur Paris...enfin il me semble.. (le coût de la vie n'est pas le même)



Bref, pour conclure, je pense qu'il faut jouer la transparence et surtout, vous l'aurez compris : communiquer, échanger, argumenter... sans forcement se sentir être percecuté.

Ceci n'est en rien une vérité, c'est juste une façon différente de voir les choses..qu'on soit une femme ou un homme ;-)


NICOLAS_702010951

Le  03-03-2015 à 21:16


Cela m'est arrivé également, il paraît que c'est un "contrôle de référence". Vous pouvez fournir des contrats et fiches de paie en rayant le total rémunération, surtout si le demandeur est une administration. Pour ma part il s'agissait d'un emploi dans le domaine de l'enseignement et je n'ai pas le Capes donc j'ai fourni ( à contrecoeur) les documents, mais en rayant les éléments de paie. C'est passé.


JESSICA, MICHELLE_707667879

Le  18-02-2015 à 13:54


Il faut refuser.

Si un futur employeur ne sait pas à la vue de vos diplomes, CV et entretiens évaluer combien il veut vous payer, passer votre chemin.

Les périodes d'essai servent aussi à cela, evaluer le candidat.

C'est comme si vous alliez chez Mercedes pour acheter une classe S et qu'on vous refuse la vente parce que vous roulez en Twingo aujourd'hui.


RICHARD_701862903

Le  02-04-2014 à 09:15


La vraie raison qui conduit un employeur à vous demander vos feuilles de salaire (ce qu'il est en droit de faire d'ailleurs, rien ne l'interdit), c'est pour vérifier votre sincérité... Nul besoin de vous les demander s'il ne tient pas à vous rémunérer plus qu'il ne l'aurait prévu... C'est du bon sens... Tout candidat a le droit de refuser (chacun en effet voit midi à sa porte)... Dans ce cas précis, l'employeur (qui a vraissemblablement une raison légitime de formuler cette demande) se dirigera tout naturellement vers un candidat qui n'a rien à dissimuler... Le candidat qui aura refusé de communiquer ces documents à cet employeur ne pourra pas se retourner contre lui, car rien n'empèche un employeur de procéder ainsi lors du recrutement... L'APEC nous en avertit ici : http://cadres.apec.fr/Emploi/Ma-carriere/Tous-nos-conseils/Remuneration/Votre-salaire-a-l-embauche-5-erreurs-a-ne-pas-commettre


Philippe_700778649

Le  29-07-2013 à 10:11


Certains commentaires ne valent pas un kopeck, heureusement que la liberté d'expression est encore possible dans ce pays; du moins pour certains.



Vous avez tout à fait le droit de refuser, et à votre place j'aurai fais pareil. Dans la vie tout est question de procédés. Si d'emblée on vous demande un justificatif, la relation de confiance entre l'employeur et vous est mal barrée.



Alors effectivement je ris quand je vois des posts du style " à tes risques et périls si tu refuses de donner ta fiche de paie " ... Non mais sérieusement depuis quand le refus est devenu périlleux ? Ce poste ne vous aurait sans doute pas convenu et vous trouverez mieux ailleurs.



Personnellement je travaille pour vivre et non pas l'inverse. 



 



Par ailleurs le fait de fournir sa fiche de paie (ce que vous n'avez heureusement pas fait) vous limitera pour toute négociation voire à une diminution de vos prétentions; on vous prétextera que le marché oblige à la revalorisation, ou alors que le taux de chomage est élevé, que les places sont chères, que plusieurs profils correspondent à l'offre mais que vous êtes trop gourmande ... etc.



 



 



Vous avez passé votre chemin, grand bien vous fasse !


JEAN-BAPTISTE_709184615

Le  29-07-2013 à 09:36


cool LoL... Une question embarrassante qui oppose filles et garçons sur ce forum... Ca c'est fun ! Vive l'APEC ! Alors Laurence, c'est pas bien de faire des strictes copier/coller de réponses toutes faites dans sa propre réponse sans citer ses sources : http://forum-juridique.net-iris.fr/travail/41505-employeur-a-til-droit-de-demander-3-a.html#post246556... Maintenant, vérifions un peu ce qu'avance ce membre du forum juridique... A priori inspiré de ceci : http://www.chaumont-avocat.org/aout2004.php... Et que disent ces différentes sources, dont la notice (Rep legrand : AN 23-4-1975 p.1981) : que le candidat... ou la candidate wink, "n'est pas tenu de..." ! Il n'est nullement écrit sur ce point précis que c'est interdit ! En droit, chaque mot compte... C'est bien ce que nous les garçons nous efforçons de dire à Nathalie... Les recruteurs peuvent demander ce type d'information puisqu'elle n'est justement pas encadrée, les candidats peuvent effectivement accépter ou refuser... Et nous les garçons de renchérir : si vous refusez les filles, c'est à vos risques et périls car aucune loi n'interdit à un employeur de vous demander les copies de ce type de documents... Maintenant, si vous trouvez le texte Legifrance (avec le lien qui va bien) qui prouve ce que vous avancez, au nom des garçons ici présents (permettez les amis) nous sommes preneurs... Alors, sans rancune les filles yes...


Philippe_700778649

Le  26-07-2013 à 09:57


C'est interdit. Les entretiens servent à échanger sur les expériences et valider les capacités à occuper un emploi.



Il y a une réponse ministérielle qui dit que si l'employeur peut demander au candidat de présenter des documents tels que le certificat de travail, ce dernier n'est pas tenu de lui fournir ses derniers bulletins de paie (Rep legrand : AN 23-4-1975 p.1981)


LAURENCE_701507341

Le  25-07-2013 à 21:16


Bonjour,



Pour Catherine : Vu les remarques de votre message, je me sens concerné, homme donc sourd. Et c'est moi qui ai parlé de diplômes.



Je reprends donc. Pour ma part, dans plus de 90% des entretiens où je suis convié il m'est demandé de fournir diplômes + contrats de travail + certificats de travail. Le contrat de travail comporte la référence du salaire auquel peut être avoir été ajouté un avenant d'augmentation, et le certificat, le ou les postes occupés pour chaque employeur. Et cela m'est demandé dès avant le premier entretien ou au second s'il y a une suite.



Je conviens que c'est intrusif mais vu la rareté des postes et ce que cela implique de tentatives de "bricolages" pour décrocher un(des) entretien(s) ou emploi(s), je trouve que ces demandes sont cohérentes. Donc une demande de fiche de paie reste vivable. A charge pour chacun de refuser.



Et effectivement, c'est plus difficile de se vendre si on a eu des périodes de creux (type chômage) ou des emplois "alimentaires" peu en rapport avec les postes habituels. Ceci implique d'avoir réfléchi en amont à comment valoriser ces étapes ou les réduire au mimimum.



Quant aux discriminations, elles existent. Malheureusement, les circonstances actuelles font que vous négociez peu les salaires et que l'on vous donne nettement plus directement une valeur pas trop négociable. Donc femme ou homme...



cordialement,


René_708297240

Le  25-07-2013 à 13:08


Bonjour Nathalie,



je vois que ta question passe dans les oreilles de sourds (tiens, des hommes!); tu parles de fiches de paie et on te répond que cest normal de présenter les photocopies de tes diplomes. A coté de la plaque comme réponse, mais symptome d'une société nombriliste qui ne sait pas écouter.



Je dirais que l'entretien se fait sur la base de la confiance, et si le justificatif de salaire te dessert (car tu as dû par ex accepter un petit boulot ou boulot typiquement féminin mal payé par définition,  pour payer les factures etc) et sera servi contre toi, cest ton droit de refuser en argumentant que tes prétentions se basent sur les pratiques de marché et les responsabilités demandées pour le poste en question. Approche in concreto et non in abstracto. Le salaire se compare sur une base comparable.



Attention à la discrimination salariale femmes/hommes: bien trop souvent le salaire est "fixé" en fonction du titre hiérarchique et rarement en fonction du descriptif des taches du contrat de travail. Si l'employeur remplit la barque en terme de responsabilités, le salaire se "discute" sur la base de la substance du contrat de travail. Il y a fort à parier que ton contrat de travail ressemble peu ou prou à celui du manager. Cest là le probleme en France, le salaire reflète un rang social, or rarement les compétences et responsabilités concrètement du poste (selonpays de la common law).



Enfin, les recruteurs ont besoin de candidats pour faire leur commerce; ne l'oublions pas.


CATHERINE_702792321

Le  25-07-2013 à 08:47


Pour une fois un consultant qui fait son boulot alors ??



Je trouve tout à fait normal de vérifier les affirmations d'un candidat en lui demandant une feuille de paie de son employeur actuel ou dernier. Aucune obligation de la montrer, mais en tant que recruteur je trouverais ça suspect.



Malheureusement je rencontre très peu de recruteurs qui vérifient ce qu'on leur affirme. Même les références sont faites très à la légère.



Si vous n'avez pas raconté de conneries durant les entretiens, le bulletin de paie ne fait que confirmer votre employeur et votre salaire du moment... Effectivement si vous avez monté un pipeau, autant jouer l'outragée et tourner les talons..


Didier92

Le  24-07-2013 à 15:20


Bonjour,



Il est de plus en plus fréquent que les recruteurs (directs ou indirects) demandent les copies des diplômes, précédents contrats (comportant la base salariale et les éventuels avantages) et attestations de travail (comportant l'emploi occupé et la durée), voire les originaux qu'ils copient eux-mêmes. Cela ne me semble pas un problème au sens où vous avez et/ou envisagez une progression de carrière ou bien une valorisation de votre expérience cohérente.



De même, vous devez avoir réfléchi à une fourchette de salaire que vous souhaitez obtenir et, si le point rémunération n'était pas cité dans le descriptif du poste proposé, aborder le sujet assez tôt afin d'éviter des entretiens non pertinents.



Il faut faire très attention aux différentiels de rémunération (entre dernier emploi et futur) car la justification est ardue à établir. Et le risque est que si une forte valorisation est acceptée, vous vous trouviez sous pression très très vite avec peut-être des objectifs et un périmètre inatteignables, sauf à se cramer, physiquement et professionnellement.



cdlt,


René_708297240

Le  24-07-2013 à 10:10


L'objectif du recruteur n'est pas de prendre en compte votre ancienneté et vos compétences mais de jouer sur le fait de tirer le salaire vers le bas en se positionnant sur votre ancien salaire.



Il ne faut pas être naif...


NATHALIE_703812813

Le  24-07-2013 à 08:05


blush... Juste une petite question Nathalie, vous vous êtes fixée un gap annuel brut de combien par rapport à votre précédente rémunération (en %) ? http://cadres.apec.fr/Emploi/Ma-carriere/Tous-nos-conseils/Remuneration/Votre-salaire-a-l-embauche-5-erreurs-a-ne-pas-commettre


Philippe_700778649

Le  24-07-2013 à 07:18


Je ne suis pas d'accord avec vous car la solution la plus simple est tout simplement d'afficher une fourchette de salaire dés l'annonce afin que l'entretien se concentre sur les compétences et le poste à pourvoir.



Pour rappel, le bulletin est un élement personnel et ses données sont confidentielles.


NATHALIE_703812813

Le  23-07-2013 à 19:21


Bonsoir Nathalie... Mauvaise réponse... Votre réponse négative sous-entend que vous vous êtes énormément surévaluée par rapport à votre dernier emploi... Vous êtes face à un recruteur qui se veut prudent face à des candidats potentiellement gourmands (qui tente des gap importants)... Il y en a, hélas... C'est donc à vous de savoir le rassurer... Sa conception des choses, j'imagine, prendre en compte votre niveau de carrière et évaluer votre sincérité... C'est un peu radical comme façon de procéder, j'avoue, mais c'est un très bon critère de sélection... Il est dans son droit... En outre, ne le jugez pas trop vite, il se peut aussi que cette démarche vous soit favorable... Vous êtes chef d'entreprise, entre deux candidats très intéressants mais aussi potentiellement gourmands : vous hésitez vraiment, lequel choisissez-vous ?


Philippe_700778649

Le  23-07-2013 à 15:47

Ajouter une réponse x
Signaler un abus x
Ajouter une réponse x

Mon compte Apec

Vous avez déjà un compte Apec ?

Nouveau sur le site ?  Un compte Apec c'est :

  • une gestion personnalisée de vos offres et de vos CV
  • des services exclusifs
  • Créez votre compte

Un mail de remerciement post entretien

Sujet posté par Cécile Garofoli Le 09-12-2018 à 08:45

Que faire avec un cabinet de recrutement qui ne donne plus...

Sujet posté par Hassia_704869521 Le 02-09-2018 à 14:34

Mise en page lettre de motivation

Sujet posté par FABIEN_708209768 Le 08-06-2018 à 15:29

Impossibilité de postuler à toute offre APEC

Sujet posté par Zora_708066242 Le 03-06-2019 à 16:46

Pas de réponse aux candidatures stage

Sujet posté par HELENE_715413102 Le 29-05-2019 à 07:24

Etre chassé grâce à la profilthèque de l'Apec !

Sujet posté par Marie-Andrée JOULAIN Le 27-05-2019 à 10:14